Habitat-Jardin │ Les solutions pour automatiser son jardin - Blog

Blog

Habitat-Jardin │ Les solutions pour automatiser son jardin - Blog

Blog

Entretien: mon jardin automatique

Publié le 07.05.2018 par Tiffany Büsser
tondeuse
Programmer et contrôler ses équipements extérieurs n’implique pas forcément centralisation ou connectivité. Chaque élément peut aussi bien se piloter et s’autoajuster grâce aux minuteries, à l’énergie solaire et aux capteurs de mouvement, de lumière, d’humidité… La commande optimale varie selon les besoins, les budgets et les surfaces. La minuterie reste une valeur sûre: elle permet de programmer l’allumage et l’extinction automatique des éclairages ou des arrosages. Afin de prendre en compte les variations saisonnières, les horaires sont ajustés manuellement au cours de l’année.

Eclairage
Avec les détecteurs de mouvement, votre éclairage s’allumera automatiquement en présence de quelqu’un. Fini les lampes allumées inutilement! Particulièrement pratique dans les zones de passage, cette solution contribue à éloigner les intrus. Elle est reliée au secteur ou fonctionne de manière indépendante, écologique et économique, grâce à l’énergie solaire. Une autre alternative est le capteur de lumière, activant l’éclairage en fonction de l’intensité lumineuse. Certains sont d’ailleurs programmables pour une extinction aux heures souhaitées.

Arrosage
Afin d’irriguer votre jardin même en votre absence et sans coût énergétique, il existe des systèmes autonomes programmables et fonctionnant à l’énergie solaire. Ainsi, la pompe (pourquoi pas reliée à un tonneau récupérateur d’eau de pluie ou à un étang?) s’enclenche automatiquement et pour une durée de fonctionnement modulable.
L’astuce: grâce aux horloges saisonnières, la localisation géographique est définie lors de l’installation, activant une mémoire interne gérant le lever et le coucher du soleil. Elles peuvent ainsi contrôler lumière et arrosage en fonction des moments précis de l’année.

Mon jardin connecté
Si l’on recherche une alternative connectée, un grand nombre d’objets pratiques et faciles à installer sont désormais conçus pour répondre aux besoins des espaces extérieurs: lampes à LED, enceintes extérieures, capteurs pour les plantes… Ces gadgets communiquent avec leur application mobile via une connexion Bluetooth (courte portée) ou wi-fi (longue portée). Certaines solutions ultra pointues permettent un contrôle centralisé intégré à l’habitat. Les modules sans fil communiquent avec les tablettes ou smartphones (via Bluetooth ou wi-fi) pour contrôler vannes d’arrosage automatique, sondes de pluie, fontaines, éclairage extérieur, système de surveillance, piscine, etc. Des sociétés spécialisées dans la domotique comme Smarthome proposent aussi une sonorisation de pointe pour l’extérieur.

Main verte digitale
L’état d’un espace vert peut être précisément analysé via des capteurs d’humidité, de lumière et de température. Ces informations, combinées à celles sur le type de végétation, sont traduites en diagnostics complets (à l’heure près!) ainsi qu’en instructions précises pour l’entretien. Certaines fonctions comme l’arrosage ou la fertilisation des sols peuvent même s’activer automatiquement. Dans ce domaine, la domotique permet d’irriguer de façon beaucoup plus juste, en fonction de la météo, et de piloter l’arrosage non plus avec un tuyau dérouleur, mais avec votre smartphone! Néanmoins, ce type de solution reste davantage adapté à une utilisation professionnelle (parcs, cultures, etc.).
De tels aménagements peuvent certes représenter de véritables économies de temps et d’argent, mais ils nécessitent un certain investissement de départ. Le coût des boîtes de connexion démarre à 250 francs, auquel il faut ajouter le prix du matériel nécessaire à chaque poste, la main-d’oeuvre pour l’installation, les raccordements, ainsi qu’un peu de patience pour la programmation.

Publié sous: